Accéder au contenu principal

S comme Lulu Sorcière.#challengeAZ



Certains aimeraient bien savoir pourquoi Lulu Sorcière ? 
Lulu c'est pas compliqué, c'est parce que quand j'étais  je suis à croquer comme les p'tits Lu ! 
C'est pas moi qui l'dit c'est celui qui m'croque ! 
Sorcière c'est plus récent...
 De toutes les sorcières de la maison,  celle-ci est la première !
C'est depuis son arrivée que j'ai pris du galon dans le monde des balais !

Comme tout le monde ne le sait pas, la poupée sorcière est une fée... Elle s'invite dans les maisons où l'on trouve des enfants et veille sur leur sommeil et leur santé, chasse les mauvais esprits, bien mieux que ces marrainnes à la noix, les fées, qui vous font prendre les citrouilles pour des carrosses.


Et vous gâchent les fins d'soirées bien arrosées !
La sorcière de la Godardière est arrivée pile poil à un moment où, pour la p'tite section de maternelle locale, ça commençait déjà à chauffer ! C'est en grimaçant à la bruixa qui menaçait les derrières, en racontant des histoires abracadabra, que Poucette a guéri.

 Lulu Sorcière était née et pour remercier la poupée et la belle légende catalane de ses ancêtres, elle s'est mise à les collectionner.
Tous les petits qui passent par ma cuisine aiment mes sorcières !
Ils s'en souviennent lorsqu'ils sont grands.
y compris le plus petit de tous, le p'tit Victor dernière petite pousse de notre arbre de vie.
Savez-vous que les sorcières ont aussi leur comptine :
Au jardin de ma grand-mère 
Tralalère,Tralalère
Il y avait une sorcière

Tralalère, Tralalère
Elle avait un chapeau vert
Tralalère, Tralalère
Et mangeait des vers de terre 
Beuuuurkkkkkkkkk ! 


Quand elles ne prennent pas racine à Prinçay,

 les sorcières ont un village, si vous êtes dans le coin, ne manquez pas la visite !
Villefranche de Conflent, fortifié par Vauban, un régal d'architecture !

La légende des Sorcières de Conflent.




En un temps reculé où la magie et la sorcellerie étaient encore de mise, les sorcières habitaient dans les grottes du Conflent où elles passaient tout l’hiver.

(Nous aussi à Prinçay on a des grottes !)

Penser à accrocher une sorcière dedans !
A la fin de celui-ci, elles enfourchaient leurs balais et sortaient des grottes pour fêter l’arrivée du printemps avec les villageois de Villefranche. Ainsi, elles leur apportaient le bonheur, la gaieté et la prospérité durant toute l’année.



Il est dans la tradition catalane d’offrir, à un proche ou à un enfant, une sorcière en signe d’amitié. On la suspend soit dans la maison, soit dans la chambre des enfants pour éloigner les mauvais esprits et laisser place au bonheur.

Moi j'offre des p'tites histoires de sorcière aux BB !

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

Commentaires

  1. Allez, enfourche ton balai Lulu on va s'prom'ner ...
    Et hop c'est parti.
    Finalement je m'aperçois enfin que les sorcières sont gentilles !!! Et j'aime ton histoire de sorcière à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Merci Lulu notamment pour l'étymologie de votre nom ( avec mais p'tits Lu je n'en était pas loin )et pour la vue 3/4 avant de votre première sorcière ( mais cela c'est une autre histoire ).
    Me voici éclairée.
    Très bonne journée.
    Jocelyne

    RépondreSupprimer
  3. "Aujourd’hui, c’est l’effervescence au pays des sorcières. Ce soir, le grand bal va avoir
    lieu. Toutes les sorcières et les sorciers (enfin ceux qui ont l’âge requis et un carton
    d’invitation) vont pouvoir danser jusqu’au bout de la nuit. Le clou de la fête sera la
    fameuse danse du balai avec élection du roi et de la reine de la soirée, les meilleurs
    danseurs acromagiques."
    Tu dois connaître cette histoire !
    http://www.tandem-jeunesse.fr/projet/du-rififi-au-bal-sorcieres
    Belle semaine chère sorcière! Pas eu le temps de participer au JDD...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais rien ne va plus je ne l'ai pas cet album là !
      J'ai promis aujourd'hui de faire des billets réguliers avec ma collection de livres de sorcière. Ils remplissent une étagère entière !

      Supprimer
  4. J'ai toujours su que tu étais une sorcière hors pair... J'en ai la preuve ! C'est drôlement joli chez toi...
    GROS BECS Lulu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très rigolo de voir les tout p'tits s'attacher aux mêmes objets de ma cuisine. Les sorcières, le clown et la pendule. Pas question de refaire la déco. Ces objets ont une âme !

      Supprimer
  5. J'aime bien l'idée des sorcières qui veillent sur les enfants !!!
    bises

    RépondreSupprimer
  6. je me demande si je ne vais pas, finalement, en accrocher une quelque part chez moi....après tout, j'ai déjà le chat noir, alors.... ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

C'est la Saint Valentin !

Bonne fête aux amoureux ! Qui a dit ? L'amour c'est comme au restaurant, dès qu'on est servi on regarde dans l'assiette de l'autre Sacha Guitry bien sur ! On est au troisième siècle après JC, Claude 2 médaille d'or des tyrans, peine à recruter de la chair à canon, les p'tits gars de la troupe préfèrent manifestement rester auprès de leur belle. On ne badine pas avec la guerre, Claude interdit le mariage. Mais dans le secret Valentin le prêtre continue à célébrer les unions, il sera arrêté et bien sur exécuté ! Même les tyrans sont mortels, Claude laissera la place et Valentin sera canonisé et les amoureux pourront s'envoyer.... des flêches tranquilles ! Autre version classée X : Au temps de fêtes païennes, on organisait un p'tit marathon sado-maso, les courses de Luparques, on se courait après tout nu, on fouettait les filles et on se servait l'amoureuse de son choix. Les autorités chrétiennes de l'époque ont souhaité faire un

La moustache - Maupassant 1883.

Si, comme moi, vous aimez Maupassant, écoutez France Culture  cette semaine et vous comprendrez mieux pourquoi. Maupassant les contes grivois par Eric Bordas Aujourd'hui Maupassant fait parler une fille :  la Moustache de l'érotique à l'identité française... Ma chère Lucie, rien de nouveau. Nous vivons dans le salon en regardant tomber la pluie. On ne peut guère sortir par ces temps affreux; alors nous jouons la comédie. Qu'elles sont bêtes, ô ma chérie, les pièces de salon du répertoire actuel. Tout y est forcé, grossier, lourd. Les plaisanteries portent à la façon des boulets de canon, en cassant tout. Pas d'esprit, pas de naturel, pas de bonne humeur, aucune élégance. Ces hommes de lettres, vraiment, ne savent rien du monde. Ils ignorent tout à fait comment on pense et comment on parle chez nous. Je leur permettrais parfaitement de mépriser nos usages, nos conventions et nos manières, mais je ne leur permets point de ne les pas connaître. Pour être fin

Journée mondiale du Rangement de Bureau. Echo à la Gazette !

ça tombe bien, il est bien rangé ! Tout ce qui est dessus est indispensable : Le bloc indispensable le bloc, c'est le troisième écran, le support sur lequel "j'imprime" le mieux Deux écrans : ça c'est nouveau et c'est pratique, bon ici ça rame un peu de temps en temps... Pas de chat, mais une souris. La radio, je l'éteins maintenant sinon je me perds. Le bouddha, celui de l'amour et aucun autre. Le canard d'hier, Lulu s'la pète dans Centre Presse. Les vieux bouquins, sans quoi je suis peu de chose. Les binocles, sans quoi je ne suis plus rien. L'étagère à coté, avec mes indispensables. Le classeur commercial, gris, pas de fantaisie. Le café, forcément. Le p'tit tabouret pour les pieds, enfin pour les jambes. Un bon fauteuil, moderne hélas mais confortable. Allez je m'y remets... Et chez vous le bureau ?  Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !