dimanche 15 août 2010

Le Gratin de patates de Lulu


Comme promis à Odile et bien qu'elle soit partie se goinfrer de crêpes sous la pluie en Bretagne, voici la recette du gratin de patates servi  en son honneur ! 
C'est simple comme bonjour. 
Au fond du plat on met de l'ail coupé haché menu. Nous aime l'ail, je tapisse grossièrement le fond. 
J'ajoute des p'tites noisettes de beurre. 
Une couche épaisse de patates coupées en fines rondelles. Un peu de sel et de poivre. 
Parsemer de quelques cuillères de crème fraiche. Pas de la crème fraiche d'hypocrite, de la vraie épaisse, calorique, bref de la crème crèmeuse.
Ajouter une couche de fromage rapé en mélangeant comté et emmental. On peut s'autoriser des variantes, et mélanger avec du chèvre ou du roquefort. 
Et on repart pour une couche de patates, sel, crème et fromage....
En terminant par du fromage. 
Allez hop au four, pas trop chaud et bien longtemps pour que les patates soient savoureusement moelleuses. 
On plante le Laguiole pour estimer la fin de la cuisson. ça rentre comme dans du beurre....
Miam !!!
Et voilà le résultat on a tout mangé ! 
C'est un plat sans façon et sans saison ! 

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !
Posted by Picasa

18 commentaires:

  1. Bonjour belle sorcière,
    Tu m'étonnes qu'Odile ait apprécié un aussi beau gratin...! Je vois d'ici les bavardages assisent sur le mur qui borde le soleil pour son coucher...de beau souvenirs à se remémorer.
    Voilà que l'été est à un tournant le 15 août va nous rapprocher de l'automne pas après pas.
    Je te souhaite un beau dimanche et une bonne fête à toutes les Marie...amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Salut LULU,tu as raison un super gratin comme le tien on en veut,c'est moelleux et tres cremeux!!!!plat convivial.
    Bon Dimanche,à bientot.

    RépondreSupprimer
  3. Oh ! Punaise... Y'en a qu'on de la chance d'avoir une Lulu comme cuisinière . Moi à midi , crouton de pain , un oignon et un verre d'eau (:-((

    RépondreSupprimer
  4. Un vrai gratin. Je crois que nous avons la même recette. Bon dimanche ma lulu et gros bisous (j'ai l'impression que mes commentaires ne passent pas)

    RépondreSupprimer
  5. C'est presque comme ça que je le fais, avec sûrement autant d'ail et de crème bien crémeuse (non, non, je ne suis pas normande !), pas de Laguiole en cuisine, ils restent dans les poches de Titou, mais mon regard peut transpercer aussi moëlleusement les patates pour vérifier la cuisson ! C'est génial, ces amitiés virtuelles qui deviennent chair et os autour d'un gratin aussi convivial (moi, ce sera sur la piste des sauvages et à la poursuite des poulpiquets en septembre prochain, dans ma Bretagne chérie !). Bisous et bon dimanche chez toi !

    RépondreSupprimer
  6. Oui avec de la crème "bien ch'eu nous" et de l'ail du Gers!!!!! Avec une bonne frisée du potager et le lendemain on déguste une bonne ration d'haricots vert du jardin because... la ligne, hi, hi, hi!!!!!
    Toi et Odile vous faîtes une belle paire d'amies, un beau symbole à vous deux!!!!!!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Tonton, il y a des midis solitaires accompagnés un peu du même menu que le tien, mais bon un p'tit morceau de fromage ou de paté en plus, parfois debout au comptoir, comme pour éviter de se voir seule à table !
    Canotte ici ça y est il fait frais, c'est trop tôt, beaucoup trop tôt !!!

    RépondreSupprimer
  8. Je fais ça aussi Martine, un p'tit gratin, une petite diète verte... Enfin en ce moment c'est difficile, y'a du passage de gros appétits et la balance commence à me dire des gros mots !
    Il est réconfortant de savoir qu'à nos zâges tout est encore possible, de perdre des amis par l'usure du temps et des coups de la vie et d'en trouver d'autres avec un enthousiasme, et un bonheur intacts.
    C'est une leçon d'optimisme, de sincérité, de simplicité, une leçon de vie.
    Un truc qui réconforte avec l'époque.
    Colibri c'est vrai que souvent le Laguiole est dans une poche d'homme, moi depuis que je connais cet objet, je l'utilise en cuisine, au jardin, en bricolage, en coupe papiers. Je ne l'ai pas toujours en poche, les fringues de fille manquent de poches (c'est pas juste), alors il en traine partout...

    RépondreSupprimer
  9. Heureusement que la vie nous réserve de belles surprises ...
    Hi hi moi j'en ai un de Laguiole dans mon sac à main !!!

    RépondreSupprimer
  10. Miam ! de ce pas j'essaie !!!!! J'ai faim tout soudain....

    RépondreSupprimer
  11. Avec une bonne salade, ce doit être un régal... miam !!!
    (ou sans).
    Pour ma part, je ne pensais pas que toutes ces rencontres virtuelles pouvaient être aussi sincères alors votre rencontre après dix ans de "correspondance", c'est réconfortant, comme tu l'écris... c'est magnifique!
    cela fait du bien...
    bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. Sûr qu'on a tout mangé... as-tu remarqué Lulu que les patates, on n'en met jamais assez, on a beau rallonger les doses, c'est toujours plat vide en moins de temps qu'il ne faut pour le dire !!
    et quelles pommes de terre mets tu dans cette préparation ? car j'iamgine que toutes ne donnent pas le même résultat

    RépondreSupprimer
  13. Oui Annick, ça fait du bien, il ne faut pas se priver de tous ces possibles, il faut les partager aussi pour dire, redire que tout est souvent plus simple que ce qu'on croit, plus chaleureux que ce que l'habituel nous laisse croire. D'ailleurs, notre rencontre de bloggeuses avec Brigitte le 14 Février, je m'en souviens comme hier,avait été également une belle réussite. Il faut qu'on se revoit !
    ah les patates Michelaise, mettent tout le monde d'accord !
    Ici ce sont des p'tites "Cherry", normalement elle sont multifonction. On peut les mettre en purée, en salades, en gratins. Elles sont rouges et se conservent très bien.
    Cette année j'ai abandonné mon jardin. Pour des raisons pas si diverses et pas si variées, je l'ai laissé se dépatouiller sans mes p'tits muscles pour tirer sur les vilaines herbes, sans mes p'tites épaules pour biner toute cette terre trop dure. Résultat, je peut faire de la soupe de liseron pour tout un régiment et mes patates est-ce à cause de ça ou à cause de la météo, sont un peu farineuses. Elles se défont d'un rien, même en surveillant +++ la cuisson.
    M'enfin, dans la vie c'est comme ça on ne peut pas tout avoir, le beurre, l'argent du beurre, les fesses de la crèmière et les patates parfaites. L'essentiel étant toujours les fesses de la crèmière, c'est pas Tonton qui me contredira, même s'il a un faible pour le gratin de patates !
    Toumorro iz anozer day....

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour cette recette Lulu. Ce gratin met l'eau à la bouche! Je pense que je la testerai plutôt en hiver (lorsque les maillots de bain seront rangés au fond du tiroir).
    Bonne journée. Bises

    RépondreSupprimer
  15. c'est aussi sans façon que je l'aurais mangé !
    la saison va couler vers des jours plus calme qui vont me permettre de revenir faire la causette...a quant ta visite à Ethni'cité?

    RépondreSupprimer
  16. Ce plat est toujours bien accueilli sur la table.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  17. Je me souviens très bien aussi de notre première rencontre à Tours lors de l'expo de chats. Il est possible qu'après la rentrée, avec l'amie Brigitte,
    nous venions te faire un petit coucou vu que depuis fin juillet, fini le travail gagne-pain!!! ... Retraite effective à 60 ans le 1er novembre et en attendant, administrativement inscrite au Pôle emploi pour la première fois de toute ma vie !!!
    bon WE
    bises

    RépondreSupprimer
  18. Merci Lulu pour cette super recette. Je ne m'étonne plus qu'il soit vraiment très bon :-))) et comme Valérie on attendra l'hiver (sous le manteau) pour en refaire un !

    Je m'en souviens aussi Annick de votre rencontre, j'avais bien regretté de ne pas être le 4e mousquetaire ce jour-là ! Super nouvelle dis-moi, à fêter dignement le moment venu ;-)

    RépondreSupprimer