mercredi 2 décembre 2009

La Tartiflette façon Lulu Sorcière.



Cette année pour la première fois, nous avons planté des patates dans l'potager. Alors ça c'est génial ! Facile à cultiver, délicieux à consommer, extra à conserver. Bien sur, sur le nombre, il y en a de toutes petites, alors je les cuisine sans les peler.
 Celles-ci ont cuit en "robe de chambre" pour accompagner une petite entrée harengs fumés, et comme il en restait pas mal.... 
Tartiflette façon Lulu  à la poêle, dans les p'tits plats de roi vite faits avec les stocks.
On rissole les lardons et les oignons en fines lamelles, et quand ça blondit, on ajoute les patates sans les peler en tranches épaisses et on laisse dorer. On ajoute de la crème fraiche et bien sur des noix puisque c'est la saison, et des p'tits morceaux de comté et on laisse fondre, on assaisonne sel, poivre et c'est prêt.
Je n'ai pas osé rissoler le tout dans l'huile de noix, parce qu'elle supporte mal d'être cuite longtemps, mais j'aurais surement pu en ajouter un p'tit filet à la fin de la cuisson pour le goût.
Bon OK c'est pas très très diététique, en plus pour le soir, bravo, mais il faisait bien frais, et on est encore bien loin de l'opération bikini ;-)



La bonne nouvelle de la semaine ?
C'est le retour d'Henriette aux fourneaux,
et chez elle vous trouvez de vraies recettes, avec les ingrédients, les temps de cuisson, un style, une érudition, une gentillesse qui m'enchantent !
Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !



12 commentaires:

  1. Je ne me suis jamais lancée dans la culture des pommes de terre,pourtant je pense que ma terre qui est une terre d'alluvions conviendrait.
    Je trouve que cela prend beaucoup de place et il faudrait encore que je prenne sur la pelouse.
    C'est vrai pas très diet,mais cela semble tellement bon..............

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, la patate au potager, ça sauve, pense bien à la rotation des parcelles par contre !
    Sympa la recette, je fais passer à mon entourage car moi (ex-chevrière qui en a fabrique pendant dix ans)....hé bin j'aime pas le fromage ! ah pis rigole pas, hein ! :)))

    RépondreSupprimer
  3. Ah Lulu les petites patates du jardin ça c'est une merveille. J'irais au bout du monde (enfin peut-être)pour en déguster. Mon menu fétiche poulet rôti, patates nouvelles, salade et fromage blanc.
    Ta façon de faire la tartiflette est light, parce que avec le reblochon, c'est un fromage coupé entier que l'on pose à fondre sur les patates...et c'est lourd ! Gros mimis dans ta campagne....

    RépondreSupprimer
  4. AloÏs, c'est vrai que ça prend de la place, mais même un rang c'est sympa et facile !
    Anne je ferai bien attention à alterner les cultures, tu as raison de me le rappeler, je serais bien capable de les remettre au même endroit ! Et sinon Madame la Chevrière,trop tard, j'ai rigolé ! Je n'en suis pas encore à faire mon fromage, je n'ai pas négocié les chèvres, mais j'aime tellement leur fromage ! Le frais... avec du sucre ou avec de l'ail, un régal !
    Merci ma p'tite Canotte, tu me déculpabilises, Aloïs, Anthony vous avez lu, c'est pas si lourd... on n'hésite pas à en reprendre ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Oui, ici, aussi le potager accepte bien les patates et c'est tellement bon !Ici, les petites pdet s'appellent des "grenailles" et bien sûr on ne les pluche pas, un régal quand elles accompagnent un rôti ou des moules !
    Ta tartiflette me semble bien de saison et après une bonne marche c'est super !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai plus de jardin potager, mais les patates c'est BON, tellement bon. Sympa ta recette Lulu à conserver pour un repas vite fait, bien fait, notamment comme tu le dis le soir. Bonne soirée à toi et BON APPETIT BIEN SUR (comme disait Joel Robuchon) Bises Lulu.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Lulu Sorcière, de ta gentillesse!
    Je te rebaptiserais bien "Lulu la Fée" mais il faudrait que tu changes aussi ton logo...
    J'aime cette recette de pommes de terre avec des harengs fumés, c'est un plat qui tient au corps et qui aide à passer les premiers brouillards de l'hiver qui s'annonce.
    Quant à la culture des patates, j'ai essayé une fois mais la terre et le climat ne convenaient pas et j'ai tout raté, alors, je suis passé à autre chose en regrettant bien de ne pouvoir réaliser ce vieux rêve.
    Je recommencerai un jour...
    Je te serres bien fort,
    Henriette.
    P.S: Je suis contente de savoir que j'ai plein de choses à lire sur ton blog et celui de nos amies, cela me donne une force incroyable.

    RépondreSupprimer
  8. Chère Lulu Sorcière,
    Tu es tellement gentille que je te rebaptiserais bien "Lulu la Fée", mais tu serais obligée de changer ton logo...
    J'aime beaucoup cette recette de pommes de terre accompagnées de harengs, elle tient bien le corps, réconforte et aide à passer ces premiers brouillards qui annoncent l'hiver tout proche.
    Quant à la culture de la patate, j'ai essayé et tout raté, le terrain et le climat n'étaient pas adéquats. Mais, un jour, je recommencerai...
    Je te serres très très fort,
    Henriette.
    P.S: Je suis heureuse de savoir que j'ai tant de choses à lire sur ton blog et sur ceux des amies, cela me donne une force incroyable!

    RépondreSupprimer
  9. Enitram, j'avais oublié qu'on les appelait des grenailles en effet ! Eh eh, je fais de la marche à pied tous les jours ou presque alors ;-)
    Ma p'tite Henriette, ça fait du bien de te retrouver, ici aussi ça donne des forces !
    Au potager il faut toujours réessayer, et trouver la variété que les vieux jardiniers aiment planter, eux savent quand ils veulent bien partager leurs secrets ;-)
    Plein de bises à toi !

    RépondreSupprimer
  10. Ho mon dieu ça a l'air trop bon, c'est mon plat préféré

    *bave*

    RépondreSupprimer
  11. Merci de ta visite Leslie et bienvenue !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer