dimanche 14 août 2011

Tilleul Vénérable de Brux - Synthèse.




Commune   :   Brux
Lieu   : Place de l'église.   "A droite de ""l'entrée secondaire"" de l'église."

Présentation: Ce tilleul à petites feuilles de la famille des Tiliacées fait partie des 100 arbres remarquables importants.

Histoire :  L ocalement appelé «  le Theil de Brux » ou le « Theil de Sully », il est contemporain d’Henri IV, d’une dizaine de mètres d’envergure c’est l’un des plus connus du département. Il fut planté suite à l’appel du surintendant des finances Maximilien de Sully, en 1598, qui ordonnait la plantation de tilleuls et d’ormes notamment devant le portail des églises, pour commémorer la fin des guerres de religion*.
Environnement   : Solitaire, place publique Plantation   : Contemporain d'Henri IV , après le 30/04/1598.
Age supposé   : 400 ans ~
Hauteur   : 10,50 m
Circonférence (à 1,30 m)   : 3,85 m
Envergure   : 10 m
Etat sanitaire   : Légèrement altéré
Port     : Champêtre
Divers   :Arbre d'âge physiologique avancé, subit un élagage régulier. Arbre primé par Vienne Nature le 31 mai 1997. 4ème circ. départementale de l'espèce. Accès   : Public Visibilité   : totale  




*La promulgation de l’Edit de Nantes   a été signé à Châtellerault le 30/04/1598 par les quatre émissaires représentant le Roi, son conseil, l'assemblée politique des Réformés. Cet Edit se garde bien de proclamer l'égalité religieuse. La religion catholique est la religion officielle du royaume, l'autre, appelée :"Religion Prétendue Réformée" n'est qu'un pis-aller imposé par les circonstances. Les réformés doivent payer la dîme à l'église catholique et respecter ses fêtes chômées. Ils obtiennent la tolérance religieuse et une liberté de culte soigneusement délimitée. Ils obtiennent aussi l'égalité civile (accès aux charges) des chambres de justice spéciales et surtout des places de sûreté.
Cet édit instaure dans le cadre d'une monarchie nouvelle un régime de coexistence religieuse durable.








Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !
Le poème de Colibri adolescente ! 
"A l'ombre du tilleul en fleurs,
lorsque ma santé lourdement altérée
ne verra pas sourire le prochain été,
je viendrai un soir, sans hâte ni pleurs,
me retourner sur mes bonheurs passés,
que le bon vent aura bien clairsemés
au rythme effréné de son souffle hâbleur…"

10 commentaires:

  1. "A l'ombre du tilleul en fleurs,
    lorsque ma santé lourdement altérée
    ne verra pas sourire le prochain été,
    je viendrai un soir, sans hâte ni pleurs,
    me retourner sur mes bonheurs passés,
    que le bon vent aura bien clairsemés
    au rythme effréné de son souffle hâbleur…"
    c'est un poème écrit à l'adolescence, lorsque le grand tilleul de MA place de l'Eglise a été foudroyé par l'orage d'un… 15 août, hé, çe ne s'invente pas !!!
    Pourquoi le tilleul évoque-t-il toujours sérénité et douceur ? J'aime cet arbre, j'aimerais avoir une allée de tilleuls longeant mes maisons… Mais il n'y a que des chênes autour de chez moi, de gros costauds qui sèment de l'oïdum partout ! Bon dimanche, vénérable Lulu, cet arbre (le tilleul) te va si bien !

    RépondreSupprimer
  2. Wahou 400 ans le tilleul, oh ben le mien est un minot à coté. Mais je l'aime bien quand même. En ce moment il se fait arroser, il faut dire qu'il y avait longtemps. Bonne fin de dimanche ma Lulu et bises

    RépondreSupprimer
  3. Mille mercis ma belle Colibri de partager ici cet émouvant poème, je vais l'ajouter !!! Tu as gardé tes écrits d'adolescence, quels trésors tu as là !!
    Tataze, sur qu'en cet Aout, la tisane ne manque pas d'eau !!!
    Bon dimanche à vous !
    Si vous vous ennuyez trop par ce dimanche pluvieux, vous pouvez toujours déduire des dimensions du tilleul, celles de la sorcière ;-))))))) troisquatorzecentseize, je pose deux et je retiens trois.... ;-))))

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais pas qu'il existait des tilleuls à petites feuilles ! je lui souhaite encore de longues années !

    RépondreSupprimer
  5. 400 ans environ !!! il a l'air très feuillu et vert. Je ne savais pas non plus pour les petites feuilles.
    Joli ce poème Colibri !!! :-)
    bonne fin de journée,
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique tiliacée !!!
    On ne peut survivre aux arbres...
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  7. En fait il semble être reparti du pied à plusieurs reprises, ce qui lui donne un aspect très entrelacé particulier et ce qui explique aussi la vigueur de son feuillage sans doute. Un peu comme ma vieille glycine dont tout le tronc n'est pas opérationnel. Si vous voyez ce que je veux dire.
    N'oubliez pas d'envoyer vos photos d'arbres pour qu'ils soient répertoriés !

    RépondreSupprimer
  8. Il est magnifique et ta photo très zen ...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Il est beau ! Je vais me renseigner sur le Krapo arboricole, merci pour le lien !

    RépondreSupprimer