jeudi 2 février 2012

Pouvoir et Aliénation.


J'ai ajouté il y a quelques jours, ce livre à mon caddie de ménagère d'a peine plus de 50 ans, en pensant aux prochaines échéances électorales....
Que nenni Citoyenne !
Laure Murat, gourmande d'Archives, m'a renvoyée à mes dadas de fada.
J'en ai à peine fait un post , que je me retrouve à lire, au coin du feu et la tête dans l'bonnet, une dépêche insensée .
On plaque au sol, une belle meunière et voilà qu'en un tour de mains on lui trouve un grain !
Sous la Terreur, se persuader de l'avoir perdue était une excellente manière de garder sa tête sur les épaules.
Sous Napoléon, il ne faisait pas bon jouer les sosies, on enfermait illico le premier qui travaillait du bicorne.
L'empereur va légiférer la folie, histoire de bien ficeler la camisole.
On touche peu à cette législation, la dernière fois en 2011.

Le délire ne doit rien au hasard,
certains y cherchent leur vie durant, des poux dans la tête de leur mère,
 allez donc lire pourquoi il n'élit ni François, ni  Nicolas...

 Salut et Fraternité.



Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

3 commentaires:

  1. Je vais de suite aller te lire dans les archives et me documenter un peu plus sur ce livre.
    Bon WE,
    bises
    Annick

    RépondreSupprimer
  2. meilleurs voeux en retard Lulu, y a fallu le temps que je remonte, j'ai une vie qui change et qui court, en ce moment ; intéressante promesse, ce livre, j'y mettrais bien mon nez......

    RépondreSupprimer
  3. Cette lecture me fait penser à Camille Claudel ...

    RépondreSupprimer