lundi 10 octobre 2011

Lulu a lu : Quand c'est pas net ....


C'est Sapanet !
Querelles conjugales, jogging matinal, primaires électorales, si l'arsenic est moins à la mode, les affaires criminelles de la Vienne se conjuguent du passé compliqué, au futur le moins proche possible. 
Et le bon Docteur Sapanet répond présent !
On ne sait jamais dans quelles mains on finit....
Celles de ce légiste semblent douces. 
Sapanet, c'est un mélange de George en moins beau gosse et de House en moins bordélique :  parcours atypique,  carabin passionné,  patron humaniste, amoureux de sa femme, bon père de famille, taquin avec l'étudiante, amateur de  tarte au citron de belle-maman, chasseur, cuisinier et bonne fourchette ! 
Enfin... c'est ce qu'il en dit, et comme je tiens à mes abattis, je ne mènerai pas plus loin l'enquête ! 

Armé d'un zoom, d'un peu d'humour et d'une bonne capacité de déduction, Sapanet a le nez fin, le coeur bien accroché et une plume savoureuse. 
Pour le lecteur assidu des pages de la Nouvelle République, ces chroniques de la morgue sont  un régal. 
Voilà la rubrique faits divers d'aujourd'hui, lorgnée, sniffée, asticotée,  trépanée, coupée en tranches fines,
 du travail d'orfèvre. 
Les p'tites affaires criminelles de la Vienne de demain, sont déjà archivées ! 



Morceaux choisis, du corps à l'âme :

Mars 2003. Le lycée de Châtellerault est en pleine rénovation. Les ouvriers s'activent à la réfection de la chaufferie...
...Nous avons 5 fémurs gauches et trois fémurs droits, dont deux ne correspondent, en taille et en couleur, à aucun fémur gauche....
----------
 J'ai certes quelques facilités pour la découpe de la viande froide. Mais j'excelle en toute modestie, dans d'autres domaines. Je concocte par exemple de succulentes terrines à partir de produits de la chasse, activité que je pratique régulièrement.
----------
La dissection est un cas d'école sur ce corps sans un gramme de graisse. Car la graisse, c'est l'ennemi du légiste. Elle suinte partout, pollue le champ opératoire et transforme le moindre instrument en savonnette insaisissable...
------------
L'autopsie judiciaire est une épreuve sur le moment, mais elle participe au soulagement des familles en sauvant ce qui reste d'humain dans l'indicible.


Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

Posted by Picasa

7 commentaires:

  1. Je confirme pour la graisse sur les instruments :p

    RépondreSupprimer
  2. ça, je lirais volontiers ! ça doit être plaisant... (hem. si j'ose dire.)

    RépondreSupprimer
  3. Anne... ça s'lit sans faim si j'ose dire ;-)
    Alors bien sur nous, dans l'Poitou les deux bouquins (puisqu'il s'agit du second), sont disponibles dans toutes les bonnes librairies et même chez Auchan !
    Valérie, demain, je vais faire une heure de marche rapide on sait jamais...

    RépondreSupprimer
  4. Vu les quelques mots présentés cela semble "savoureux".
    Il y a aussi "l'après" d'un livre, ce qui en reste, toute cette alchimie de mots, d’adverbes, de qualificatifs pour donner à notre imaginaire de la matière et c'est cela aussi le plaisir de lire...
    Martine de Sclos

    RépondreSupprimer
  5. Moi qui a acheté une côtelette pour midi ...je vais attendre un jour ou deux ...Bises Lulu .

    RépondreSupprimer
  6. Présenté comme ça, ce livre a l'air d'un régal !!! en vente sur le site de la Fnac, je viens de commander le premier ... héhé !!!

    RépondreSupprimer
  7. Medecin légiste, sacré boulot! Il faut avoir le coeur bien accroché! J'ai le souvenir, adolescente,lors d'un stage chez des vétos, de l'opération d'un Saint Bernard, lorsque le bistouri incisait la peau de l'animal et laissait apparaître la graisse, j'ai eu très très chaud, je suis devenue très blanche et mes jambes étaient légères!
    Bises

    RépondreSupprimer