lundi 3 octobre 2011

IgNobel de Médecine


L'argent de la recherche n'a pas d'odeur :


Deux équipes universitaires ayant travaillé indépendamment, mais dont les travaux ont permis d'arriver à éclairer cette éternelle question : une envie pressante d'aller aux toilettes modifie-t-elle notre faculté à prendre des décisions ? La réponse : parfois, elle nous permet de prendre de meilleures décisions, parfois non.



Science sans conscience...
Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

6 commentaires:

  1. oui, on dépense du fric pour ça. C'est vrai, cette question taraudait l'humanité. Pendant ce temps, des tas de chômeurs n'ont même pas droit au RSA, c'est sur eux qu'on fait des économies, un tiers des français ne se soigne plus, et le pire....c'est que tout le monde s'en fout.

    RépondreSupprimer
  2. Ben j'avais pas besoin de faire de longues recherches pour savoir que oui :-))) !

    Et une étude sérieuse a-t-elle été faite pour savoir quel pourcentage de l'argent dévolu à la recherche concerne de tels "travaux" ? On peut espérer que c'est infime quand même, non ?

    Bonne journée Lulu

    RépondreSupprimer
  3. Attends Lulu, je reviens... j'y vais... au cabinet :-)
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah tu parles d'une étude !!!

    RépondreSupprimer
  5. Michelaise, les IgNobel sont aux Nobel ce que les Gérard sont aux César si tu vois ce que je veux dire. Dans la catégorie physique, l'interrogation portait sur la différence de vertige entre les lanceurs de poids et les lanceurs de disque... Moi j'ai pris lancé de poids au bac de gym, ça m'a pas fait tourner la tête, mais ça a rendu raide dingue ma prof de gym quand elle a vu le poids tomber sur mon pied... J'ai eu 10 quand même, à l'époque on avait dix sans effort en gym !
    J'adore aussi l'étude avec le wasabi-alarme, ça me rappelle notre premier restau japonais avec mon amoureux... Il a cru que c'était du guacamole ce truc vert... Au feu les pompiers !

    RépondreSupprimer