mercredi 13 juillet 2011

Ah les fouineuses !


Les fouineuses
c'est comme ça, au début on n'y prend pas garde, on ne les entend pas. Alors, elles prennent leurs aises, grigotent votre nid douillet, viennent même gober vos oeufs et finissent par faire les arrogantes en chahutant sur la toiture.

Cette fameuse nuit là,
 nous avions cru à un cambriolage, les demoiselles monte-en-l'air se pavanaient sur la toiture. 
L'Ours m'a rejoué presque en intégrale la scène de Max dans "les p'tits mouchoirs". On a évité de peu l'attaque du placo à la hache...

La nuit d'après,
il est parti dormir à l'hosto et j'ai failli finir au lexo...

A la troisième nuit,
Camille a eu tout le temps de nous faire une vidéo nocturne du ballet des fouineuses sur le Vélux .
Elle en a compté au moins 4.

On m'a dit que je ne les piégerai jamais.... Elles le pensaient sans doute. 
C'était mal connaître la Sorcière et sa Dream Team !

Au quatrième soir,
c'est D'Jazz mon chien qui a joué les arrêts d'jeu.
 Coinçant la gourmande agressive entre le toit et le poirier.
A coté de la fouine savez-vous que le Léonberg est un Bisounours...

Au cinquième soir,
 bingo, une autre tombait dans mon piège.
Quel bonheur de lorgner enfin l'ennemi en face.

Le sixième matin,
A 6H66,
 l'entreprise Chaumeau, est venue terminer le travail en obstruant tous les accès.

Et depuis....
C'est tous les jours dimanche....




Si tu veux la paix, prépare la guerre... Non mais !



Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


Vous trouverez d'autres petites histoires de bêtes moins diaboliques chez Michelaise..


Posted by Picasa

14 commentaires:

  1. HAHAHAHAHAHAHA ! BRAVO Lulu !

    J'en ai eu une aussi une année, c'est le voisin qui en est venu à bout, dans ma boîte à fauves, moi, j'ai eu la surprise de trouver : 12 rats le premier jour, une poule le 2ème jour, une de mes chattes le 3ème jour, enfin un chevreau qui s'y était glissé pour la sieste !! :))))))

    RépondreSupprimer
  2. C'est comme moi...j'ai eu une attaque de renards des sables dans ma chambre ...oui, oui. Derrière les renards , croyez moi , deux immenses chameaux montés par des fourmis rouges Mambalas géantes , elles même accompagnées de scarabées dorés ...et là , en pleine nuit , sous la pleine lune...sueur au front ..je me suis réveillé .
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Ici aussi, elles sévissent!
    Deux copines ont eu leurs poules bouffées...
    Même JMA Le Bienfaiteur, les traite d'assassines et il aime mieux les renards...
    Ah, c'est dur d'aimer TOUTES les bêtes!

    RépondreSupprimer
  4. En plus, c'est mal élevé ! :)
    J'en ai vu une un jour se battre avec une de mes chattes...la minette : dos rond, poil hérissé, oeil fou, miaulant des horreurs à plein gosier...la fouine, debout en face, hurlant en réponse des tas d'insanités...et alors le crash final, ô misère ! ça chauffait ! :))))

    RépondreSupprimer
  5. ça fait tellement de bien de partager avec des connaisseurs !!
    ANNE, POMME, en effet la bestiole est fort agressive, j'ai changé mon balai pour une bêche pour couper court à l'échange avec mon chien.
    Quant à moi, lorsqu'il s'est agi de la descendre de la toiture, j'ai passé ma tête par le Vélux pour tenter un constat poli à l'amiable. Que Nenni, elle m'a foncé dessus, j'en suis tombée à la renverse de trouille, en appelant ma mère ;-))). Et coté vocabulaire en effet ! Avec les fouineuses, il y a deux solutions ou tu sors le haut de gamme en vérifiant toutes les fautes de syntaxe, histoire de tétaniser l'adversaire, ou tu fais dans la ronde des jurons accompagnée de la langue des signes. La fouine ne te répond qu'avec des gros mots !
    Il parait qu'il y en a vraiment beaucoup cette année, d'ailleurs allez voir chez Michelaise, même les coccinelles oublient d'être polies.

    TONTON : Quel beau cauchemar tout coloré !! Sans doute la même nuit, j'en ai rêvé aussi de ces *$!$*$* de bestioles, une d'elles s'insinuait entre les lames du parquet sous mon lit et sortait son p'tit museau me rappelant étrangement un visage dont je ne comprenais pas le sourire. Je crois que j'ai crié ;-/

    RépondreSupprimer
  6. Je ris, je ris... mais ce n'est pas drôle !!! Agressives les bestioles, c'est vrai !!! Dans mon grenier, j'ai eu des loirs. Beaucoup plus placides mais ça te ronge aussi ... les nerfs !!!
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  7. Oh ma Lulu un billet comme cela c'est cent fois plus efficace que tous les médocs. J'ai ri, j'en souris encore. Tu es une sorcière de talent la Lulu, et j'aurais bien aimé être une girouette sur un toit, pour voir vos aventures. J'adore. Bonne soirée ma Lulu et gros gros bisous en te remerciant de ces moments d'évasion.

    RépondreSupprimer
  8. La première année que nous sommes arrivés ici, une fouine avait fait un sacré carnage dans le pigeonnier, tous les pigeons-paon étaient au sol !!!
    Mais avec ton humour de sorcière, c'est une presque belle histoire campagnarde, la visite des demoiselles montent-en l'air !
    On en re-veut!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Je suppose que tout le monde en rit une fois l'adversaire terrassé... je ne connais que la souris alors à vous lire, je trouve que c'est drôlement gentil et mignon par rapport à la fouine qui a l'air d'être une "vraie saleté" ... Je t'imagine bien avec ta fourche, défendant à force de cris et de jurons bien sentis, ton brave Djazz si courageux. Je n'ai pas été sans penser aux
    "petits mouchoirs" et la fameuse scène de Cluzet ...

    Pardon de le dire comme ça mais d'un autre côté, j'en ai mal aux côtes d'avoir trop ri à lire toute cette aventure dont vous parlerez encore pendant bien longtemps ... "tu te souviens ... le renard, les fouines etc ... " ...

    Bonne journée,
    des bises

    RépondreSupprimer
  10. ps - tonton Mitch' : tu es certain de ne pas t'^tre trompé dans la posologie de tes médocs ? ;-)))
    (je m'esclaffe mais ne me moque pas mais tu m'as bien fait rire aussi).

    RépondreSupprimer
  11. Bravo pour la prise et dommage que l'adresse de l'entreprise soit si lointaine j'y aurai recours avec grand plaisir ici aussi le grenier est habité.

    RépondreSupprimer
  12. ça fait du bien d'en rire !
    Je commence à avoir une belle collection de nuisibles... Et ce n'est pas terminé, je ne vous ai pas encore raconté les demoiselles tout à l'envers. Enfin aujourd'hui on s'est occupé du nid de frelons.
    Robert, moi j'ai de la chance, Monsieur Chaumeau est mon voisin, je crois que je vais lui demander de faire une formule abonnements ;-)
    Les fouines adorent les oeufs et les p'tits fruits, si tu veux tenter ta chance avec un piège cage ! Et en cas de prise, se méfier +++ et bien se protéger avant de déplacer la cage, ce sont de vraies furies !
    Je n'ai pas relevé la nuance mais j'ai remarqué tout de même que pas une seule fois on n'en a parlé au masculin de ces bestioles. M'enfin....

    RépondreSupprimer
  13. MARTINE, ici, elles gobent les oeufs de mes poules et laissent la coquille ;-((
    TATAZE, suffit de sortir la tête par le Vélux pour assister au spectacle.
    Tout l'art étant malgré tout de ne pas les enfermer dans le placo, afin qu'elles ne cherchent pas l'issue par l'intérieur. Gurps. ça c'est déjà arrivé, mais c'est une autre histoire que je vous raconterai une autre fois.... Si vous n'êtes pas trop sages !
    Ici il ne faut pas faire la fille avec les bestioles et limiter ses états d'âme.

    RépondreSupprimer
  14. Oh les sales bêtes!! y'a pas pire comme bestiole! l'année dernière dans notre "maison de campagne" j'en ai coincé une dans la remise, en allant bêtement chercher un vélo... elle a pas hésité la sale bête : "croc" et j'ai eu droit à l'injection anti-rabique bien sympa à l’hôpital... bien joué pour les pièges on m'a dit que c'était quasi-impossible sans démolir tous les murs et... merci, j'me sens vengée :)

    RépondreSupprimer