vendredi 11 mars 2011

Service public en déraison. Echo au Bon Sens.



Michelaise pousse son coup d'gueule sur la langue de bois à la sauce Diesel ministérielle.
Goutu et Salutaire ! 

A Bonneuil-Matours ce matin le SP95 s'affichait à 1,64 euros.
La France d'en bas, ça fait belle lurette qu'elle co-voiture, parce qu'il lui manque des bus, parce qu'on lui ferme les p'tites lignes de train, parce qu'elle va bosser là où elle peut et que c'est souvent loin. A pousser le bouchon du carburant trop loin, elle compte ses allées et venues et les commerces de ses villes dépérissent progressivement....

Prix des carburants, du gaz, de l'électricité, vivement la révolution et l'invention du...

Service Public !
A compter du 1er Germinal présent(An IV), il part tous les jours impairs, de Paris pour Bordeaux, et tous les jours pairs de Bordeaux pour Paris, des diligences à six places intérieures et deux au cabriolet, conduites en relais, qui font le trajet en six jours.
Ces voitures offrent au commerce et aux voyageurs tous les avantages convenables, et le public trouvera dans cet établissement national, la sureté et la RESPONSABILITE que ne présentent pas les établissements particuliers.
Le prix des places de l'intérieur à 16 sous par lieue, 125 liv. 5 sous; du cabriolet à 10 sous par lieue, 78 liv. 5 sous. *
Le bureau à Poitiers est chez le citoyen Thibaudeau, directeur des messageries.

*Horaires et prix incroyablement clairs pour le lancement de ce TGV !

 

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

6 commentaires:

  1. Faut dire qu'on a beau être calmes, des citoyens rangés, que dis-je, des victimes expiatoires consentantes qui en passent par toutes les fourches caudines des aléas du marché, des crises avec ou sans grand C et des incertitudes politiques de la sphère internationale, chaque fois qu'on passe à la pompe, on grogne, on peste, on râle. Et comment faire quand on vit à des lieues à l'ouest de nulle part, en rase campagne ou au mieux en des lieux non desservis par un quelconque moyen de transport public, pour aller travailler. Un luxe mes amis d'aller travailler par les temps qui courent, mon compte en banque peut en témoigner.
    Il est adorable ton billet, car quoi qu'il en coûte, c'est tellement plus agréable d'en rire. Quitte à réduire nos déplacements (hi hi, on n'ira plus bosser !!!).
    Bravo Lulu, c'est ainsi qu'il faut le dire ! Mais mazette, 1.64 !!!

    RépondreSupprimer
  2. eh oui! la voiture à pédales, la bicyclette, ou même à pied...
    En tout cas celle ci ,fabriquée par Pierre et son père(Papy Jean) n'était même pas à pedales , et je trouve que conducteur et passagère semblent satisfaits de leur voyage!Bises.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai cru à un sketch lorsque j'ai entendu les conseils pour économiser l'essence ... et j'ai bien rigolé (jaune)... et me suis dit ensuite qu'elle se fichait de nous "la" garde. Il y a belle lurette qu'on a la pédale douce dans not' petite auto, qu'on fait du vélo, de la marche à pied ... etc .. idem pour l'électricité, l'eau ...
    pffff
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. " yapuka" ratteler nos ânes, quoi.....
    C'est vrai que c'est franchement galère, de plus en plus !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Ah mais Michelaise, figure toi que l'avant veille, c'était 1,67...
    Rosy, bienvenue !! ça me fait plaisir de te voir dans mon p'tit monde. J'avais oublié que c'était Pierre qui avait construit la voiture ! Et qu'est-elle devenue ?

    Annick c'est vrai qu'on dirait une blague !

    Anne tu as raison, il va falloir que je me remette à dresser Vendetta, j'ai un peu abandonné l'affaire face à sa résistance passive. La seule manière de la faire avancer c'est de partir à deux bras dessus bras dessous devant elle. Elle arrive aussi sec entre nous pour fourrer sa tête et ses grandes oreilles...
    Sinon dans l'poitou on attelait les chiens, je vous montrerai j'ai des documents ;-)
    Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Vouiiii ...mais une bien mauvaise de blague !!!

    RépondreSupprimer