lundi 7 février 2011

La République et les loups

Citoyens,
Prime pour les chasseurs de loups !
De 50F la tête d'une louve à 150F celle d'un loup enragé.
"Cette générosité du gouvernement est une preuve de son amour pour la prospérité de l'agriculture.
Faites la connaître à vos administrés pour qu'à leur loisir de se livrer à la chasse du loup ils auront le double avantage  en rendant service à leurs concitoyens d'y trouver récompense de leur peine....
....
Pour une louve pleine, il faut amener l'animal entier, sinon la tête suffit
;-((


Je suis bien allée la semaine passée, comme prévu, aux AD pour chercher les interrogatoires du/des crimes de Prinçay, et les jugements éventuels.
J'ai demandé de l'aide, et on m'a renseignée avec beaucoup de patience et de gentillesse, comme toujours.
Me voilà à dépouiller en tatonnant, des liasses et des liasses de papier, de jugements, de la période révolutionnaire. Pour le moment aucune trace du crime de Charles Barreau, ni de la noyade de Marie Pichot.
Mais tant et tant de lectures plus extraordinaires les unes que les autres.
Alors, en attendant, et pour encourager ce travail de fourmi, je vous en fais profiter.

Les articles paraissent d'abord dans Lulu Sorcière et le lendemain dans Lulu Archive ou Lulu Materne... Elles, selon le sujet. 

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !
Posted by Picasa

10 commentaires:

  1. Pauvres loups...! leur tête était mise à prix.
    Salut Lulu, je vois que tu es en pleines recherches, quel travail, quelle passion. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  2. Effarant ! Ici en Berry, le dernier loup fut tué en 1939, à Buzançais (Indre).

    Juste avant l'arrivée d'autres loups à deux pattes.....

    Comme quoi, ils sont bien dangereux à 4 pattes qu'à 2.

    Bonne chance dans tes recherches !

    RépondreSupprimer
  3. "bien moins", voulais-je écrire. Maudits reflets sur l'écran ! :)

    RépondreSupprimer
  4. La fourmi face aux loups !!! Je sens que ton coeur de sympathisante aux parturientes (je ne sais comme exprimer cela !!! c'est lourd mais tu me suis) n'a fait qu'un bond de compassion à l'évocation de la tête ou de la totalité de la louve si elle est pleine.

    RépondreSupprimer
  5. Anne, alors ce rendez-vous chez l'ophtalmo, toujours en phase procratinatoire ;-)) Je t'assure que ça soulage !
    Michelaise "gestantophiliste" "obstetricophiliste" "parturientophiliste" ?
    Ce qui a retenu surtout mon attention, c'est cette sale manie de brandir les têtes à cette époque, ça m'a fait mal au cou, encore plus qu'au ventre ;-)
    Et le ton employé. Quelle propagande. Comme ce langage gagne vite tous les recoins de France, tous les domaines ! Etonnant non, Canotte ?
    Bourrer les crânes pour mieux couper les têtes !
    A demain pour un autre exemple, je retourne fouiller les moisissures, et j'espère citoyen, citoyenne, tout en m'adonnant honteusement à mon loisir favori, que j'oeuvrerai efficacement pour le bien de l'humanité !
    Salut et Fraternité !

    RépondreSupprimer
  6. Si tu trouves en bibliothèque "Les Loups dans l'Orléanais" tu auras une documentation édifiante sur le sujet...
    Et puis je vais offrir bientôt un bouquin à un lecteur ami des loups, je te dis pas pour la surprise...
    BZZZ P.

    RépondreSupprimer
  7. Je rajouterais, encore et toujours des histoires de sous ... là, pour des têtes ou dépouilles de loups !


    Nul doûte que tu réussiras à trouver la solution ou du moins des explications quant aux crimes de Prinçay.

    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Quel document ! Il me semble qu'aujourd'hui ce sont les renards qui sont chassés et "rapportent"... En qualité de régulateur de la population animale le chasseur est sollicité à intervenir dans le monde de goupil. 3,80€ pour le renard. Autrefois on offrait 50frs par queue ou 100frs par peau vendue !!! Je déteste les chasseurs et la chasse !!!
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  9. Depuis que j'ai coursé avec mon balai, le goupil, qui détalait avec mon n+unième coq dans les crocs, je suis bien moins indulgente.
    Les chasseurs, Marité, ne ressemblent pas tous à leur caricature heureusement.
    Certains sont même instituteurs, le père de Marcel, c'était un type bien. J'en connais d'autres.
    Bises.
    Je suis une "carnivore invertébrée", forcément ça force l'indulgence.

    RépondreSupprimer
  10. Pomme, je note ! J'attends l'arrivée du bouquin sorcière que tu m'as conseillé.
    Bises.

    RépondreSupprimer