dimanche 21 novembre 2010

Sauvez les Mots-Ribonds - Echo



Au Mot-if de leur mot-dite disparition et sur le mot-d'elle de Michelaise sans mot-gréer, mot-bilisez-vous !
Longue vie aux mots passants du passé au présent....



Pour ma part, j'ai choisi

s'escambiller,

découvert,
mot à mot et corps à corps,
à la lecture jubilatoire partagée
de Fortune de France,
 saga historique truculente de Robert Merle.

A vous....
Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !
Posted by Picasa

13 commentaires:

  1. De gros bisous ma Lulu, d'énormes Bisous pour te dire Merci de tes mots, de ta présence, de ta fidélité. A bien vite ma Lulu

    RépondreSupprimer
  2. Merci Lulu de ce relais... j'espère que tu seras suivie. Ton billet est plein d'humour, superbement illustré et fait honte au mien, terriblement ingrat !!
    Et comme tu as bien voulu jouer pour les mots, je te dis le mien, que personne n'a trouvé, au passage : il s'agissait de peccamnieux... et pas de doute, s'escambiller est fort peccamineux mon enfant, tu devrais mieux prendre soin de ton salut ! N'empêche que l'escambille est, quant à moi, un "sport" dont je raffole, surtout en ces temps de grisaille !

    RépondreSupprimer
  3. Incroyable Sorcière, à peine publié, déjà célèbre : si tu tapes s'excambiller sur Google, tu verras que Lulu est citée en 7ème position, déjà !!! Tu vois, ça marche, on va s'escambiller dans les chaumières.

    RépondreSupprimer
  4. Ah super et j'adore cette recherche je reviens de chez Michelaise ou j'ai retrouvé des mots ou expressions que je connais bien pour les utiliser encore moi-même !!!
    Potron-minet , casser trois patte à un canard ça'm'brasse...
    Pour moi ce sera benaise qui signifie que l'on est bien ,que l'on est heureux .
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. Ma p’tite TATAZE,
    Ah merci ! J’espère que tu trouves ici, autant que possible matière à sourire, un p’tit moment de détente pour gagner des forces et de la patience. C'est fait aussi pour ça. Quand ça va mal, on ne sait jamais ce qui va aider, alors pioche ici, partout.
    Nous sommes nombreux à penser à toi, à attendre des nouvelles et ton retour. Je t’embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  6. MICHELAISE :
    Oh oui didon, j'ai vu ça, c'est dingue ! Vu l'augmentation prévue du prix du chauffage, va falloir se mettre dare-dare à l'escambille !
    Peccamineux me va comme un gant, moi qui finirait de toutes façons sur le bûcher ! Je n’avais pas trouvé, ça c’est à cause de mon mal aux ch’veux !
    Je propose de mettre à l'honneur sur la droite la liste des mots déposés ici.

    RépondreSupprimer
  7. BRIGITTE :
    Benaise bien sur !! Moi aussi j'adore et j'utilise très souvent!
    J'étais certaine que ça te plairait.

    MICHELAISE : Euh, si je mets un X à s'escambiller je vais exploser mon score de visites, déjà que mon compteur Google tout en bas me semble jouir d'une légère é.....n ;-)

    RépondreSupprimer
  8. ah, dans le Berry, quand on dit de quelqu'un qu'il est "ben'aise", c'est qu'il a "de quoi" !!!
    s'escambiller, dites-vous ? kêksékça ??? vais aller fouiner un peu, tiens.....

    RépondreSupprimer
  9. Va fouiner ma belle, je pense que c'est un mot que tu aimeras ! Je préfère vous le laisser découvrir, j'ai juste un peu tiré le drap...
    C'est amusant ce deuxième sens de benaise, ici, je ne crois pas qu'on l'utilise.
    Trouve nous un mot Anne, je suis certaine que tu en as plein ton panier !

    RépondreSupprimer
  10. un mot comment ? un mot "de chez moi" ou un en voie de "stérilisation" ? :)

    RépondreSupprimer
  11. Va pour s'escambiller, ma foi, c'est un programme non déplaisant à certaines heures.....:)
    Je propose "clabauder", moi....bravo à qui l'emploie, haro sur qui le pratique !
    hihi !

    RépondreSupprimer
  12. Un mot en voie de stérilisation !
    Clabauder me plait bien, je ne connaissais pas c'est la saison de la chasse, sale temps pour les sorcières !

    RépondreSupprimer
  13. Le premier mot qui me vient à l'esprit c'est
    le fourbi(désordre). Ensuite péronnelle (sotte) ... et le fameux
    "se musser" (se faufiler)que mon homme sort souvent et qui lui attire les quolibets de mes mouflets lors de parties de scrabble notamment ...

    Quant à se brasser et bénaise ... je connais pardi!

    RépondreSupprimer