mercredi 16 juin 2010

Quoi Que... Echo


Merci Tonton Mitch d'ajouter à ce portrait cette chanson sublime :


Que je dédie à tous les Tontons et à tous les Ours qui font de leurs moitiés des Duchesses....

J'aime bien chez Tonton Mitch, on y fait du lèche-vitrines au masculin et dans la marge la toile est soyeuse....
On y lit aussi Pierre Dac : Un beau nu peut faire un vieux tableau, mais pas réciproquement...
Alors forcément ça me donne envie de sortir un p'tit croquis de mon fiston.... Si j'en crois ses commentaires c'est croqué en 20 minutes... Quand tu penses le prix de fou que coûtent ces écoles de dessin, hein Odile... ils pourraient rajeunir un peu leurs modèles non ?
 Elle en a de la chance cette dame, elle a une façon de les regarder ses p'tits jeunes...







Sinon quand il fait l'école buissonnière, ça donne ça....


Celle-ci illustre bien ce si joli balcon fleuri, je la dédie à... tous les Ours mal lèchés ;-)

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

17 commentaires:

  1. Ben Lulu, moi je la trouve belle "le modèle"... On ne va pas faire dans le jeunisme aussi en art, on a passé l'âge :-))) Et puis l'artiste a la manière de nous la présenter !

    Ah oui c'est cher, punaise. Et contrairement aux écoles de commerce (pouah, on n'entend plus que ce mot-là, il n'y a plus que ça qui marche, et il parait que ceux qui en sortent désormais sont des "tueurs" à côté de la génération précédente - pauvre monde) on n'est pas du tout sûr d'avoir un emploi dignement rétribué, ni même un emploi tout court, d'ailleurs.
    Bon c'est pas un jour faste... Bises.

    RépondreSupprimer
  2. 9h 15...petit mâtin avant de partir faire une figuration( et ouiii): Ton fiston a un joli coup de crayon et la superbe femme me fait penser à Toulouse-Lautrec et de ses modèles bien loin de l'anorexie moderne ...bise

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien son école buissonnière, et il est doué fiston. Il y a des talents cachés sans aucun doute. Bonne journée et Bisous ma Lulu

    RépondreSupprimer
  4. j'aime les deux, belle façon de présentée l'âge mûr qui a encore de la tenue, et bien jolie façon de faire l'école buissonnière....

    RépondreSupprimer
  5. Joli coup de crayon ton fiston, j'aime les deux modèles moi aussi mais le premier a beaucoup "de force" peut-être justement parce qu'il l'a croqué en 20 mn. En tout cas j'aime bien... comme j'aime l'idée qu'un modèle puisse travailler au-delà de 50 ans ;-) ... 60 je ne sais pas ? ;-)))
    bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  6. 62 Annick, faut travailler jusqu'à 62 ;-))
    Merci pour vos encouragements, Félix n'a pas caché longtemps ses talents, on a su qu'il dessinerait dès qu'il a touché un crayon...
    C'est même marqué sur son livret scolaire de primaire, comme un reproche "dessine tout l'temps". L'éducation nationale n'est là pour rigoler ;-))

    RépondreSupprimer
  7. Qui avait déjà ce don dans la famille?????
    Pas mal du tout le fiston, bravo!

    RépondreSupprimer
  8. Joli coup de crayon, belle aquarelle.....! Je lui souhaite de trouver une voie à suivre....tout le monde hélas ne mangeant pas de son crayon.....

    RépondreSupprimer
  9. J'achete tout de suite un vrai talent le petit il a de qui tenir ou je me trompe.En tout cas bravo jeune homme,moi aussi j' aime le modele.
    Bises LOUISE

    RépondreSupprimer
  10. C'est mon père qui avait ce don Martine, mais Félix ne l'a jamais vu ni peindre ni dessiner, mais il a têté sa mère en lorgnant un tableau de son grand-père perché au-dessus de ma tête ;-)
    Enfin voir peindre et dessiner ça ne sert à rien, sans le don, moi j'étais de toutes les séances atelier de mon père, crayon, gouache, encre, bois, carton, j'en ai pas perdu une goutte, et je dessine comme un pied.... et je suis sure que Félix saurait dessiner avec ses pieds déjà que petit il dessinait avec ses deux mains...Je me souviens de chaque étape de l'émergence de ce don...

    RépondreSupprimer
  11. Superbe, qu'est ce qu'il est doué!!!
    Bises
    Valérie

    RépondreSupprimer
  12. Tonton Mitch ajoute ce matin une touche tellement émouvante à ce portrait que j'aime tant...

    RépondreSupprimer
  13. D'après ce que l'on m'a expliqué le nu le plus facile à exécuter est une femme de 30 ans les courbes sont pleines, vient ensuite l'homme toute la musculation est complexe, enfin le plus dur se sont les personnes âgées qu'elles soient féminines ou masculines, lignes destructurées et ombres très difficiles. En attendant je trouve que le dessin aquarellé de ton fils est puissant, il a su mettre bien des choses dans ce regard qui voit un ailleurs.La chanson de Réggiani est toujours aussi forte...bonne fin de semaine, derniers jours du printemps....oui mais l'a t'on seulement vu l'adolescent charmant....

    RépondreSupprimer
  14. Quand j'ai aperçu ton petit cartouche à droite, celui qui présente l'article du jour avec une petite photo, je me suis dit "tiens Lulu est allée voir Lucian Freud" voyons ce qu'elle en pense... mais que nenni, c'est beaucoup plus doux, plus humain, plus tendre que Freud, et très émouvant en effet. Joli coup de crayon aussi, aucun doute là-dessus et belle mise en confiance du modèle. C'est donc ton fils qui a ce talent, heureuse Lulu...

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Lulu sorcière,
    Quelle belle expression sur cette toile, ton fils a autant de coeur que sa maman, à ne pas en douter!
    Bon dimanche avec un peu de soleil, plein de joies familiales et de gros poutous d'Henriette

    RépondreSupprimer
  16. Un seul mot pour Reggiani : BRAVO !!! et un deuxième quand même : MERCI ............

    RépondreSupprimer
  17. Canotte, merci de toutes ces précisions qui paraissent en effet logiques. Ce modèle est un beau personnage et son caractère fort n'a pas échappé au jeune élève, manifestement ce n'est pas toujours aussi porteur d'émotion un modèle, avec certains on n'a pas grand chose de fort à dessiner... quelque soit l'âge de l'épiderme.

    Ah ça Michelaise Merci ! Dans la famille Freud, y'a que le Lulucien qui me convient, et cette expo me fait envie, ce qui est rare, je ne traine pas si souvent les expos. Freud, je trouve ses tableaux trop durs et tous un peu trop uniformément durs surtout, comme si tous portaient la même souffrance, ce qui pour moi est une faiblesse ;-) Mais bon je suis incapable de faire une critique artistique, je regarde avec mes tripes, faut que ça me parle.
    Coucou ma p'tite Henriette, merci pour ton p'tit mot !
    Je les ai tous transmis à mon fiston vos compliments, mais vous connaissez les artistes, ça dessine mais ça parle peu ;-)
    Alors moi aussi Annick ça m'a fait un bien fou de ré-entendre Reggiani, que je connais par coeur bien sur !
    Bises à tous !

    RépondreSupprimer