jeudi 25 mars 2010

Education Artistique. Echos.

Espagne 2003, Madrid, El Prado.
Ma ribambelle devant Saturne dévorant ses enfants vu par Rubens.


C'est en lisant quelques années avant "Au bonheur des Ogres" de Pennac que Camille a découvert

Goya.

Lorsqu'on sait choisir les échantillons,

L'Art laisse rarement les enfants indifférents...

Les papas non plus d'ailleurs ;-)
------------
A deux pas de là au musée de la Reine Sophie, j'ai entendu ma p'tite dernière dire :
"Viens voir Maman y'a un truc génial à coté ! "

C'était ça !
-----------
Dans notre petite école maternelle de campagne de rien du tout, venait une Madame Moulin qui apprenait les peintres aux enfants. Pendant une semaine, elle proposait à  hauteur de p'tit bout de grandes reproductions, animait des ateliers de peinture, racontait de belles  histoires de peintres et de peintures, les faisait jouer avec l'Art et les artistes. A la fin de la semaine, les enfants nous offraient leur expo.
Quelque temps après, la p'tite Joséphine 5 ans et moi trainions dans une librairie au rayon Art, étalés sur une grande table de nombreux livres à la couverture illustrée. Joséphine, si elle n'en pensait pas moins,  ne savait pas encore dire grand chose,  mais elle a reconnu Chagall, Picasso, Matisse et les a nommés. Ce qui a laissé sur le c.. les passants.



Direction Madrid, El Prado ?
Dans mon blogmonde, le guide c'est Alba.
Ciel bleu de Castille.
Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


10 commentaires:

  1. Bravo aux chers petits!
    C'est curieux, hier je proposais à quelqu'un avec qui je travaille d'étudier le rapport entre Saturne et les Ogres...
    Saturne traverserait-il le zodiaque en ce moment??? je ne connais rien en astro...
    P.)))

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il faut emmener les enfants très tôt au musée.
    D´ailleurs, moi qui vais souvent au musée du Prado, le samedi, je rencontre souvent parents avec poussette et petits, nous avons l´impression qu íls ne regardent pas, mais ce n´est pas vrai, il reste toujours quelques chose.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. oh oui, les petits regardent et c'est d'ailleurs intéressant d'observer ce qui les attire ... Nous avons souvent emmené les nôtres à des expos quand ils étaient petits et c'était sans problème aussi... c'est une ambiance "magique" une salle d'expo avec toutes ces toiles et sculptures...

    Les quelques livres illustrés de photos de tableaux qui traînent ça et là sur les tables ou meubles, attirent toujours les petits ... je les ai vus les feuilleter !!!

    Merci car grâce à toi, cela me permet de me souvenir de très bons moments avec nos trois enfants qu'on traînait partout avec nous ...

    bonne journée,`
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Voila …je viens, ému, de terminer ce magnifique roman « Sarn » de la fille au bec de lièvre.
    Je profite de ta page Lulu, pour dire à tous combien cet ouvrage est plein de poésie, d’émotions, de précisions dans le spectacle de la nature, ou les odeurs sont présentes, ou les douleurs et les joies décrites avec sensibilité. Dans quelques passages, je suis certain, contre votre volonté, une petite larme coulera.
    Tonton Mitch’

    RépondreSupprimer
  5. Je me disais Michel que tu avais sans doute terminé le livre !
    Je suis bien contente que cette lecture t'aie touché. Cette jolie Prue est un beau personnage, elle est forte, elle trace son chemin. Comme dans la Terre de Zola, cette vie si difficile de labeur et de labour est émouvante, il y a à la fois énormément de brutalité et beaucoup d'amour.

    Pomme, c'est marrant ces coincidences de blog en blog, ces échos, ces différentes manières d'aborder un même thème, au même moment !
    Alba, c'est vrai qu'on voit beaucoup de petits et ce serait dommage de les cantonner à des expos prévues pour eux, en général d'ailleurs quand c'est trop pédagogique, ça finit par les ennuyer, alors qu'au "vrai" musée des grandes personnes, l'imaginaire est roi et les interprétations et commentaires savoureux !
    Moi aussi Annick, j'ai la nostalgie de ces moments là ! On a bien fait d'en profiter !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de chez Michelaise et avant de chez Aloïs...je fais le tour de leurs copines de blog, et la promenade est belle.
    Je suis instit en petite section et j'apprends les chiffres à mes élèves avec un magnifique livre : "je découvre les nombres dans l'art" de Lucy Micklethwait (Bayard editions).
    Je ferai bientôt un billet sur ce livre.
    Les enfants aiment observer et sur les tableaux il y a une multitude de choses à voir.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  7. Bienvenue Evelyne et merci du détour ! D'un monde à l'autre, quelle diversité en effet !
    J'ai fait 13 ans de maternelle... comme parent d'élèves ;-)
    J'en ai vu des instit, des idées, des évolutions !
    J'en ai accompagné des sorties dans les chemins, au zoo,recomptant inlassablement le précieux p'tit lot qui m'était confié, j'en ai défendu des projets, j'en ai fait des pêches à ligne pour grapiller les sous pour les mettre en place, j'en ai plaidé des causes aux soirées municipales, j'en ai animé des ateliers de broderie ou de contes !
    L'art est à mettre à toutes les sauces et il ne faut pas manquer d'inventivité pour accompagner les apprentissages des petits (j'apprends à lire avec mon frigo, j'apprends à compter avec mes smarties ou avec les étoiles...) ! Je lirai bien sur avec grand plaisir ton billet !
    J'aime beaucoup le p'tit labyrinthe de jardin que tu montres aujourd'hui sur ton blog , quand au mobilier Montessori (elle fait rêver l'école de cette italienne là), il suffit de s'"abaisser" souvent à hauteur d'enfant pour que l'aménagement soit tout de suite plus évident, il faut laisser parler son bon sens.

    Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  8. intéressant ! ( Très, même si cela devrait aussi être évident...)
    L'évocation de Pennac, m'a rappelée son livre "comme un roman" qui dit assez bien comment faire pour inculquer le goût de la lecture à un enfant.

    RépondreSupprimer
  9. Effectivement je suis bien d'accord il faut se mettre à hauteur des petits et moi qui vois souvent mes petits enfants ,ils savent bien que je n'hésite pas à m'assoir par terre avec eux pour être à leur hauteur et jouer ou lire avec eux...Ils adorent cela
    C'est vrai aussi que j'ai l'impression que le bon sens se perd...
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Bienvenue Karine A. ! Pennac c'est du bon sens, de l'énergie et de l'enthousiasme, j'avais adoré "Comme un roman" !
    Brigitte, par terre, dans le lit, sur la pelouse, à la plage, autant d'espaces bons pour agglutiner les petits et parfois les grands autour d'une lecture !
    Lorsqu'ils étaient en ribambelle, j'aimais bien faire une lecture de roman à voix haute, sur plusieurs jours, les plus grands grillaient parfois les étapes en dévorant le livre au plus vite, les petits se lassaient rarement et en demandaient encore !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer