mercredi 28 octobre 2009

Le chêne de Chitré.


Le chêne de Chitré est le plus bel arbre de la forêt de Prinçay.
Il mesure 5,50m de circonférence (mesure faite hier) , ce qui si j'en crois les spécialistes qui m'ont tuyauté pour compter les bougies, le met autour de 400 balais ! Je pense qu'en ces temps de sorcières on pourrait tirer largement plus de son bois en terme d'ustensiles de nettoyage. Mais heureusement il est en pleine forme, bien protégé, et entretenu et extrèmement respecté par les marcheurs de passage.
400 ans, ça le fait vieux comme le Pont Henri IV de Chatel', ça veut dire que Du Guesclin qui fut propriétaire du chateau ne s'est pas appuyé dessus, le pauvre, François 1er non plus quand il est venu marier sa nièce la Jeanne d'Albret, mais il aura sans doute soutenu d'autres visiteurs illustres, marcheurs du temps et des chemins de Prinçay. Saint Exupéry, Camille Guérin, Pasteur, pour ceux qui me viennent à l'esprit n'ont sans doute pas manqué de s'épater de cette ombre là.

Cet arbre là est actuellement sur la commune de Vouneuil sur Vienne,



mais dans la forêt de Prinçay, non mais !


Je complèterai ce post par d'autres photos, et toute la doc trouvée sur les arbres remarquables de la Vienne.

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

8 commentaires:

  1. ça c'est du chêne ! 4 siècles, mince, on a bonne mine avec nos centenaires et nos airs fiers ! haha ! ridicules....

    RépondreSupprimer
  2. Il est beau ton arbre surtout ne le quitte pas des yeux, c'est georges qui le dit.Il doit avoir de nombreux enfants....
    Vendredi fin d'une semaine toute douce, toute tiède, j'espère que ta tribu a bien profiter de l'été indien...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai ajouté un gros plan et une autre vue du personnage !
    Canotte, je ne me lasse pas de l'admirer depuis... ma première balade dans ces bois là, il y a bien maintenant 28ans. Dans la Vienne, Anne, il parait qu'on vit vieux ! Les arbres, c'est tellement extraordinaire de les voir survivre au temps, aux mauvais temps, à l'Histoire, aux caprices architecturaux des hommes, à leur bêtise...

    Bon WE à vous !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    de belles photos qui le mettent bien en valeur. Si ça te dit, nous pourrions présenter tes photos sur mon blog, car il s'agit d'un chêne à découvrir !
    Si tu es intéressée lulu sorcière, laisse un message dans la mare du krapo :
    http://krapoarboricole.unblog.fr/mare-du-krapo/

    RépondreSupprimer
  5. Promis Krapo, je file très vite dans la mare, c'est dans les premières bonnes résolutions 2010 !
    Je suis contente que cet arbre présente un intérêt, je le trouve majestueux !
    Bonne année à toi !

    RépondreSupprimer
  6. Bientôt un article chez Krapo, à ce que j'ai vu.
    Merci pour ce partage. Ce chêne à l'air puissant et son houppier est magnifique!

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Gilougarou et bienvenue ! Eh oui, il semble bien que le chêne de Chitré, qui m'épate à chaque balade mérite les honneurs du Krapo Arboricole ! Je suis très contente qu'il apparaisse sur la liste des arbres remarquables de la Vienne et j'espère bien avoir le loisir d'en proposer d'autres ! C'est un p'tit jeu auquel on se pique vite !
    Son houppier, son houppier, je suppose que ce sont toutes ses branches (je débute en arbres remarquables c'est la magie d'internet de susciter des intérêts). Donc à ma dernière visite en partant du tronc jusqu'à l'aplomb de la dernière branche qui part à l'horizontale, j'ai fait 15 grands pas de "nanaàjambesmoyennes", ça doit faire genre 10 à 12m. S'il est intéressant de mesurer plus précisément dans tous les sens, c'est possible ;-)
    Je viens d'aller faire un p'tit tour sur ton blog et entre quelques spécimens anciens (celui auprès duquel tu vis est superbe haut et fier, et celui de la vacherie a en effet une belle tête de têtard) je me régale avec David Oïstrakh, qui se chauffe d'un autre bois légendaire.
    De quel bois fait-on les violons ?
    Au plaisir de te lire !

    RépondreSupprimer
  8. Sérious de sérious ....:
    "Ecouter la forêt qui pousse plutôt que l'arbre qui tombe."
    Friedrich Hegel

    RépondreSupprimer