jeudi 22 octobre 2009

Distribution des Prix.







Tralalère, au jeu Kréativ Blogger, je suis sur la liste de Canotte que je remercie pour cette touchante attention ! ça veut dire qu'elle aime bien venir faire un p'tit tour de balai avec moi et c'est un bel encouragement à poursuivre, surtout qu'en ce moment, je rame un peu....
-------------
Il parait qu'il faut que je vous dise deux trois p'tites choses sur moi


Des prix je n'en ai pas eu beaucoup, quand j'étais toute petite, je n'allais pas souvent à l'école, j'allais au marché avec ma grand-mère pour acheter des bonbons. Mais j'ai quand même décroché le prix.... d'Elégance....
Qu'on aurait surement du donner à ma p'tite maman.
Après, ça s'est un peu dégradé, j'allais un peu plus souvent à l'école, j'écrivais tout l'temps, je lisais la nuit,  j'avais les yeux cernés,  des pataugas déchirées, des Levi's gribouillés et des boutons d'acné...
bref c'était fichu pour carlabrunir.



Je vous passe, la garçonnière et les garçons, les nuits à apprendre,  un mariage, six mômes, un métier trop prenant, une barraque déglinguée, bref 40 ans pour finir sorcière dans un trou, à s'la péter en vieux tablier brodé maison au bras du même en cultivant :
- Mon ours, mes mômes : Mathilde, Camille, Constance, Félix, Louise, Joséphine
- Ma solitude, plutôt que d'en finir, elle s'accrochait, je l'ai choisie, elle est la plus belle fleur de mon jardin, celle à laquelle j'apporte le plus de soin.
- Mes chats, mon chien, mon ch'val, mon âne, mes poules, ah si vous connaissiez mes poules....
- Ma popotte, mes confiotes, mes bonheurs de cuisine quand je réunis enfin tous mes chromosomes éparpillés aux quatre coins de ce mini monde.
- Mes tuiles et mes salades bien alignées.
- Mes révoltes fatiguées
-Mon goût de comprendre
-Mes fils et mes laines
-Ma bêche, donc mes bras, mes chemins donc mes jambes, à part ça no sport of course ;-)
- Mes vieux d'la vieille époque où on faisait des patés avec sa plume, tous ces ancêtres qui ne sont pas les miens et que je connais mieux que leurs descendants...
-quelques livres,quelques poèmes, quelques chansons, comme tout l'monde
-Paris, Paris, Paris, mon  métro, ses clodos
- Mes bottes Aigle, mon Laguiole, mon bouddha.


et mon sale caractère.



Avec ma belle médaille de Kréativ Blogger, je me dois à mon tour de désigner 7 blogs qui accompagnent ma vie'rtuelle zénitude!
En vrac...
Les Cerisiers de l'Aube : la mère Odile ça doit faire dix ans (c'était le CP de Jo) que je la vois clavioter sur mon écran, toujours calme et posée, un langage, à l'écrit comme à l'oral, une articulation,  hasard des mots, hasard fait l'incertain...
Les Recettes de Marie Henriette : Le premier Blog de cuisine sur lequel je suis tombée en tapant généalogie sur mon profil ! Et tous ceux en cascade que je suis depuis : Marie France et sa Cuillerée pour Papa qui aime bien que je vienne lui raconter comment j'ai massacré sa recette, Colibri qui lit et qui dit ! Ici autour de la table tout le monde vous remercie ! J'aime la richesse de vos repas, la simplicité, l'émotion qui mêle ces leçons de cuisine. ça doit être en lisant les posts à rallonge de Colibri, que j'ai laissé cramer les coings confits de Marie France arhhhhhhhhh....

Les cahiers de Couture : trésors de petites mains brodeuses, trop fière d'en avoir brodé une page !
 ça m' triture alors j'en cause : une plume à la ferme
Les p'tites Miettes de Carole, femmes de mes nuits,
Bref...

Il y en a bien d'autres, le p'tit monde des blogs de chats qui poussent au creux de mes bois, tant où je passe sans rien dire, des blogs de lutte, des blogs de salles d'attente, des blogs écho,  des blogs de larmes, des blogs de science, des blogs d'histoire, des blogs de véto,  des blogs de photos des blogs de dessins, des blogs si drôles et ce blog si cruellement orphelin,   des blogs qui délassent, d'autres qu'on délaisse.

Le monde de l'éphémère, un monde de solitaires.

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

14 commentaires:

  1. Tu rames un peu dis-tu, en tout cas dans ce billet moi je trouve que tu exploses chère sorcière, quelle verve, quel bagou, quel beau portrait d'âme soeur tu nous fais là.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Oh ! Merci Lulu, je suis très touchée ! Moi aussi, ça rame un peu en ce moment, le monde auquel j'ai voulu tourner le dos me harcèle vilainement, et pour cause de rivière à sec j'arpente souvent mes chemins, bout de pain et longes à la main, à courir derrière trois ânes et un poney fugueurs qui ne savent plus comment me faire braire !
    Et mes poules, ah là là, si tu voyais mes poules à moi ! hihi, montres-les nous, tes cocottes !
    Bonne journée Lulu, continues !!!

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour ce prix bien mérité. On pourrait parler de ta générosité à ouvrir la porte de ton blog, blog où on se sent tellement bien accueilli, qu'on n'hésite pas à s'installer petit à petit et à se sentir de plus en plus à l'aise ... tellement que je n'hésite presque plus à intervenir, à cliquer sur les blogs de tes amies cuisinières par exemple,
    profiter de l'amour pour tes animaux, tes joies,
    tes peines aussi, les poésies, les devinettes... tellement de choses !

    Sinon la chance d'avoir des "anglaises" et un joli ruban, je t'envie ........ moi qui ait été coiffée à la "jeanne d'Arc" depuis l'âge de 2 ans (âge où j'ai enfin eu des cheveux -on ne rigole pas- jusqu'à 14, âge où je me suis révoltée...

    RépondreSupprimer
  4. Que de frissons aujourd'hui :-)) Après ceux de chez Canotte (je vous laisse découvrir), des frissons d'émotion chez toi aussi Lulu.

    Merci à toi d'avoir pensé à moi. C'est que ça fait longtemps qu'on s'est croisées... Dix ans déjà ??? Ma pôv'dame on ne voit pas le temps passer !

    Sur le blog de Lulu, je crois bien avoir été la première (et la seule au début ! les temps ont bien changé) à ajouter mes commentaires quand tu l'as mis en ligne... En 2008, c'est ça ?

    Et merci aussi pour tout ce que tu nous fais partager, pour ton énergie, ton humour et... ton sale caractère (c'est marrant, toute mon enfance j'ai entendu ça... de moi :-))) !

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. bonsoir Lulu...je sens d'ici l'odeur des confitures...et ton univers me semble si familier...on a avec mon mari une tribu de sept enfants...et même des petits enfants maintenant...
    une maison toujours sens dessus dessous ..quatre chiens de 40kg et six ou sept chats...
    je me suis de suite sentie a l'aise chez toi...je comprend mieux ...:o)
    je pourrai rajouter et un sale caractère....
    j'ai beaucoup apprécié cet autoportrait...un moment très poétique...
    passes une bonne soirée...

    RépondreSupprimer
  6. Canotte : c'est à toi que je dois ce coup d'pouce merci ! Si l'envolée t'a plue alors...
    Anne : ne laisse rien qui pince s'accrocher,mords, je vais te montrer mes poules d'habitude je les range aux Bois de Prinçay, avec les Birmans mais de toutes façons je ne suis pas très ordonnée comme fille ;-). J'ai besoin de tuyaux pour dresser mon âne à me ramener le bois jusqu'à ma cuisine, je suis sure que tu peux m'aider....
    Annick : merci d'être là pour mes p'tits blabla, merci pour ton enthousiasme, ton indulgence, tes révoltes ! Ahhhhhhhh les séances d'anglaises, quelle époque épique !!!
    Odile : je n'en reviens pas non plus de ces 10 ans ! En effet tu es médaille du premier commentaire sur Lulu Sorcière qui est née le 12/12/2008 et qui double récompense fête aujourd'hui ses 10000 passages lol de chez youpi !
    Ah Clo de la famille nombreuse, famille heureuse,c'est pas souvent, ça me fait plaisir que tu me doubles ;-) sens dessus dessous c'est exactement ça ! Des p'tits enfants, j'attends, je réclame, on m'en prète parfois pour que j'm'entraine, je révise mes comptines.... je complète ma collec d'histoires de sorcières !

    Bises à toutes !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Lulu,

    je viens de faire votre connaissance par le blog d'anne des Ocreries, et la récompense dont vous l'avez si justement dotée;
    j'adore cette photo de vous et votre façon de vous raconter sans vous "la" raconter!
    Bises à vous et vivent les sorcières, sans aucun doute les femmes les plus séduisantes qu'il se puisse t

    RépondreSupprimer
  8. Juste un peu de temps et l'ordi, que je vole à ma fille, pour te faire un gros bisou et te dire, chère Lulu, comme tu enjolives ma vie chaque fois que je peux te lire!
    J'aime ton sourire et ton regard direct sur...tout- au propre comme au figuré-
    Encore beaucoup de chemin à parcourir mais la foi et l'espoir sont là et... une bonne dose de courage pour saupoudrer le tout.
    Surtout garde ton mauvais caractère, c'est comme cela que l'on t'aime!
    Merci pour tout,
    A bientôt,
    Henriette

    RépondreSupprimer
  9. Merci, Lulu, pour ce prix attribué avec ton si joli sourire (j'adore les deux photos), je vais essayer de faire des billets plus courts, pour éviter que tu crames les belles recettes de Marie-France, qui a l'art de cuisiner des couilles de mouton (non, on ne s'étrangle pas avec, un morceau d'anthologie son billet là-dessus !) en jonglant avec quelques beaux morceaux de littérature (anglaise, même, qui dit mieux ?), à l'instar de Henriette, toutes deux dont je suis aussi une fidèle ! Finalement, c'est étrange, ces "affinités" virtuelles... Je suis très touchée, si, si..., ton blog étant parmi ceux que j'aime vraiment visiter régulièrement et (surtout, parce que je suis très bavarde !) commenter, en toute simplicité : ton caractère bien trempé, noyé dans ton chaudron de joie de vivre, avec ce doigté de sorcière dont tu as le secret, est un régal pour l'esprit et les sens..., dans ce beau jardin de ta solitude choisie... Merci, surtout, de partager avec autant de recul, et donc d'humour, même tranchant, tes révoltes fatiguées ou ton goût de comprendre..., le tout distillé avec tant de justesse, c'est une liqueur à déguster, sans se presser, au coin du feu, avec un chat sur les genoux, un âne qui braie à la porte pour réclamer son foin, des poules qui caquettent en attendant leurs grains qui donneront de si bons œufs... au lait, bien sûr, que demander de mieux ? A bientôt !

    RépondreSupprimer
  10. Merci Alterdom pour tes encouragements ! Je vais de ce pas faire un p'tit tour du coté de chez toi, il y a des photos superbes, un âne ! Colibri tout ce que tu écris me touche beaucoup merci ma belle, tu as vu Henriette est venue donner des nouvelles ! Merci ma p'tite Henriette de ce passage, je pense à toi si souvent ! " Se hace el camino al andar" si on peut juste avec nos p'tits cailloux éparpillés faire plus doux les chemins de la vie sur lesquels on se retrouve au hasard...

    RépondreSupprimer
  11. oh là là ! j'avais pas tout vu ! j'avais pas bien lu. faut dire que j'ai pas trop le temps en ce moment. Je suis si contente de te voir dans toute ta superbe et lumineuse présence, sur cette photo : je la SAVAIS déjà ta beauté dans les mots que tu me donnes sur les miettes et dans l'esprit qui se dégage de ce blog de sorcière pétillant, savoureux, et amical. Merci pour ce "prix" que je prends avec enthousiasme ! Bises...

    RépondreSupprimer
  12. Merci ma p'tite Carole, me voilà toute rouge de confusion !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  13. Oh! Grace à anne des ocreries je découvre lulu la sorcière et je ne suis pas déçue...
    Super cette note qui dévoile avec humour, je reviendrais revisiter ici, je m'y sens bien!
    A bientôt!
    Blue

    RépondreSupprimer
  14. Merci Hélena et bienvenue !
    D'ocreries en miettes par quel détour suis-je déjà venue chez toi ? Il y a tant de choses que j'y retrouve et avec quel talent ! Je pense que vais y poser mon modeste balai pour déguster tranquille, ça remue méninge comme j'aime !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer