dimanche 28 juin 2009

Sales Z'attentes.



Il y a celles qui nous sont si familières car plus qu'hebdomadaires, on se surprend à avoir envie d'y amener son escabeau pour y refaire la déco. On y laisserait volontiers son tricot, tandis qu'articule le marmot....


Il y a celles où l'on programme sa télé... des années passées.


Il y a celles où on se fait eng... par affiche interposée, sur notre insolence supposée d'impatient mal luné.


Et puis, il y a celle si particulière, on y croise des poussettes mal garées, le temps y est déformé, les revues sont périmées, la déco est abimée, et le médecin mal rasé est fatigué, mais l'espoir, l'angoisse et l'attente y sont si fortement mêlées dans chaque regard de mère échangé qu'on se demande à chaque fois comment elle ne finit pas par exploser....


4 commentaires:

  1. Malheureusement Lulu, l'insolence, parfois n'est pas "que" supposée ;-) C'est souvent quand on est fatigué des écarts constants : taches de chocolat sur les beaux coussins tout neufs aux couleurs choisies avec amour, chaussures pleines de boue sur le mur blanc fraîchement repeint, ambulancier ouvrant la porte du hall à grands coups de tatanes et garé devant l'entrée du porche, ce qui fâche tous les habitants de l'immeuble, etc etc... On pourrait écrire un livre... mais c'est vrai tout cela reste anecdotique.

    RépondreSupprimer
  2. Géniale cette affiche de 1908 ! J'aime particulièrement "l'admiration étonnée" du O ;-)

    Au fait ma salle d'attente est pleine de couleurs acidulées.

    RépondreSupprimer
  3. Derrière l'anecdotique, choisir les couleurs pour panser les attentes ;-).Des ordres et désespérance, désordre et des espérances, des mots sur les maux, du sens à l'interdit. Ecrire délivre.

    RépondreSupprimer
  4. Lulu, je rêve ou quoi ?Je tombe sur un article consacré aux salles d'attente daté d'aujourd'hui avec des commentaires d'Odile du 5 février 2009. J'espère simplement que cela date de 2009 et que vous n'avez pas passé trop de temps avec le dernière jeune pousse dans les salles d'attente des pédiatres ces derniers jours;.
    Bon cela va me mener à terminer le JDD en donnant les dernières réponses.
    Poutoux.
    Jocelyne

    RépondreSupprimer