dimanche 15 mars 2009

Bonne fête...


A toutes les Louise, et les miennes (ma mère et ma fille) en particulier ;-)


Quand la foule aujourd’hui muette,

Comme l’Océan grondera,

Qu’à mourir elle sera prête,

La Commune se lèvera.

Nous reviendrons foule sans nombre,

Nous viendrons par tous les chemins,

Spectres vengeurs sortant de l’ombre,

Nous viendrons nous serrant les mains.

La mort portera la bannière ;

Le drapeau noir crêpe de sang ;

Et pourpre fleurira la terre,

Libre sous le ciel flamboyant.

Louise Michel Chanson des prisons, mai 1871



Un p'tit plus pour le tout !

Louise Michel

2 commentaires:

  1. C'est à elle que les anarchistes doivent le drapeau noir qu'il font flotter sur leur marmite. D'un jupon noir elle fit un drapeau.

    RépondreSupprimer